Rapport d'expérimentation du groupe de codéveloppement professionnel par deux regroupements du milieu communautaire (Martine Sauvageau)

Pour consultation, cliquez ici
 
 
Rapport d'expérimentation du groupe de codéveloppement professionnel par deux regroupements du milieu communautaire CENTRE ST-PIERRE, mars 2014  Résumé (Martine Sauvageau)
 
Pour consultation, cliquez ici

Une recherche sur l'optimisation du codéveloppement et ses retombées (2013-2016)

Nathalie Lafranchise, Ph.D., et Maxime Paquet, Ph.D., deux chercheurs principaux de l'Université du Québec à Montréal (UQAM) mènent présentement un programme de partenariat de recherche important sur le codéveloppement professionnel intitulé « Impacts individuels et organisationnels d'une démarche d'accompagnement socioconstructiviste visant l'optimisation des groupes de codéveloppement professionnel ». Ce partenariat rassemble à la fois trois universités (UQAM, Université de Sherbrooke et Université McGill), deux milieux associatifs (l'AQCP et Mentorat Québec), ainsi que cinq organisations du réseau de la santé Québécois (CSSS de Laval, CSSS Jardins-Roussillon, CSSS Jeanne-Mance, Centre du Florès et CRDP le Bouclier).
 
Cette recherche utilise une approche de co-construction de connaissances par la réalisation d'un programme de recherche-action collaborative. En effet, les partenaires visent à comprendre comment optimiser les groupes de codéveloppement professionnels et à mesurer leurs impacts individuels et organisationnels.
 
Pour en savoir plus cliquez ici.

 
Les groupes de codéveloppement professionnel pour promouvoir la recherche clinique en soins infirmiers

Des gestionnaires du Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine de Montréal souhaitant promouvoir la recherche en sciences infirmières, ont facilité l'implantation de diverses stratégies, dont celle des groupes de codéveloppement professionnel et ce depuis 2009.
 
Trois groupes ont été formés et qui réunissaient des infirmières cliniciennes, des cadres-conseils, des conseillères en soins infirmiers et des chercheuses.

Les conclusions de cette expérience du CHU Sainte-Justine font ressortir que l'approche des groupes de codéveloppement peut s'avérer un moyen efficace de partage de connaissances et d'expériences variées dans les projets de recherche.

Les auteures de deux articles rapportant l'expérience du CHU Sainte-Justine soulignent que des conditions de succès identifiées par Adrien Payette et Claude Champagne ont aussi pu être observées.

Cliquez ici pour l'article en français.
 
Cliquez ici pour l'article en anglais.
 

Conception et développement : Viglob informatiqueLOGO par GTV (Graphisme Télévisuel Inc.)